Couv. ill. en coul.

Le blog bibliothéco(no)mique de Melvil Dewey et Jean-Philippe Rameau

dépoussiérage ou naufrage vendredi 7 mars 2008

Filed under: bibliothèques,la Collec' — modérateur @ 7:51

Couvillencoul s’offre un pigiste de luxe : Régis Debray, qui dans le Monde du 6 mars répond aux élucubrations d’une commission Marc Lévy-Paul Loup Sulitzer-Michel Edouard Leclerc chargée par Nicolas « casse-toi pôv’ con » Sarkozy de réfléchir à l’avenir du livre.

Pour vous mettre en appétit, citons juste cet extrait de Debray concernant le dépôt légal :

1. Fin du dépôt légal. S’il est vrai que le livre sur papier relève du domaine des antiquités, et la Bibliothèque nationale François-Mitterrand du délire d’un pharaon républicain, la conservation des modes de vie anciens a ses limites. La notion de patrimoine aussi. Qu’une ordonnance de François Ier (1537) fasse encore loi à l’ère du numérique confine au grotesque. Feront désormais l’objet d’un dépôt obligatoire les seuls ouvrages qui répondent à une demande réelle du consommateur : la liste des meilleures ventes hebdomadaires de L’Express fera foi. L’offre de livres étant pléthorique, volatile et hétérogène, il faut des repères sûrs. balayette.png

Et si tout ceci était un joli canular ?

 

Bibliofrance, 2, le retour jeudi 28 février 2008

Filed under: bibliothèques — modérateur @ 6:25

Le blog bibliofrance.fr avait disparu des écrans radars et des agrégateurs de flux depuis quelques jours; D’après leur message sur biblio-fr, il se sont fait souffler leur nom de domaine « bibliofrance.fr » par un méchant….. qui veut bien le leur revendre pour 1500 €. C’est à la fois dérisoire et minable !

Doncques, pour retrouver les messages toujours intéressants de l’équipe de Bibliofrance, désormais, c’est sur bibliofrance.org qu’il faut aller et ne vous laissez pas abuser par l’actuel bibliofrance.fr qui sur sa pseudo page « bibliothèques » vous suggère de choisir entre des meubles en chêne ou en merisier.

 

Gratin de finnois dimanche 24 février 2008

Sur fond de panneau « Kirjasto hiljaisuus !« , à savoir, « Bibliothèque silence !« , deux militaires finlandais se hurlent dessus, en finnois dans le texte.

Dans le cadre d’un appel à projet européen, Couvillencoul met ses lecteurs à contribution : qu’est ce qu’ils peuvent bien se raconter ? en tous cas les gradés ont l’air gratiné et pas très finauds!

C’est l’occasion de vérifier le caractère polyglotte de notre cher public.