Couv. ill. en coul.

Le blog bibliothéco(no)mique de Melvil Dewey et Jean-Philippe Rameau

Quand le BBF se couvillencoulise… jeudi 30 juillet 2009

Filed under: BIBLIOCLIPS,lunettes — modérateur @ 12:21

Est-ce l’effet de la chaleur de l’été ? 

toujours est-il que Jean-Philippe et moi-même souhaitons la bienvenue au nouveau rédacteur en chef de Couvillencoul, pardon du Bulletin des bibliothèques de France !

Et bravo à Yves D. pour ce départ en fanfare !

Melvil.

bbf

BR>

 

la bibliothèque rurale ambulante mercredi 29 juillet 2009

Filed under: bibliothèques — modérateur @ 9:10
Tags: , , , ,

ou bien Biblioburro Bibliotheca rural ambulante, ou comment un homme part toutes les fins de semaine avec ses deux ânes pour faire « l’école » dans les villages, laisser les livres qu’il reprendra la semaine suivante ; ça se passe dans le nord de la Colombie, pas loin de la frontière du Vénézuela.

la bibliothèque ambulante

la bibliothèque ambulante

elbiblioburro1
 

C’était l’été à la médiathèque et … mardi 28 juillet 2009

été-med_vaise

et alors ….

 

Définitions (2) lundi 27 juillet 2009

Filed under: Bric à brac — modérateur @ 3:05

Bibliothèque :

Lieu chiant rempli de livres où l’on risque à tout moment de s’endormir ou de se transformer en rat de bibliothèque. Une bibliothèque est constituée d’étagères où sont disposés des livres par ordre alphabétique des auteurs. Il y est absolument interdit de faire du bruit et d’y tuer des chatons sauf en cas de nécessité absolue.

D’après la Désencyclopédie.

 

Mick Jones, punk, clash, puis bib vendredi 24 juillet 2009

Filed under: lunettes — modérateur @ 6:23

clash

Si Mick Jones, guitariste des Clash, est devenu bibliothécaire, faut-il imaginer que certains de nos conservateurs préférés pourraient finir en drag queens ?

 

amélie nothomb en dédicace

Filed under: BIBLIOCLIPS — modérateur @ 10:17
 

Définitions (1) lundi 20 juillet 2009

Filed under: lunettes — modérateur @ 9:45

Bibliothécaire :
Bibliothécaire, du mots latin : Bibliothecus librerus qui signifie « Vieille sorcière seule ». Son origine remonte à plusieurs siècles durant la chasse aux sorcières qui se déroula pendant le 5 ième siècle. […]

On peut les rencontrer dans les bibliothèques publiques, les bibliothèques scolaires ainsi que les bibliothèques universitaires. Les pires sont celles qui travaillent dans les bibliothèques scolaires. Dans le fond, on ne devient pas bibliothécaire, on naît ainsi!
Il faut l’avoir dans le sang, posséder les gènes responsables de la mutation… Bref, les gènes présents dans les chromosomes de ces femmes sont responsables de plusieurs changements qui surviennent chez elles: une ouïe hyper-sensible, une mémoire époustouflante et bien sûr, une vue perçante.  Grâce à leur oreille très développée, les bibliothécaires de nos jours sont des pros pour écouter les conversations de leur bureau. Si quelqu’un a le malheur de parler trop fort, ne serait-ce que de quelques décibels, elles piquent dès lors une crise.[…]

D’après la Désencyclopédie.